Prix de la photo Camera Clara
 
/ LE PRIX / LE JURY / CANDIDATURE / LES LAUREATS / PRESSE / CONTACT / LA FONDATION GRESIGNY
8
 
 
 

Edition 2019

 

Arno Brignon, mention spéciale

Arno Brignon est né en 1976. Il vit et travaille à Toulouse. Son travail photographique a été régulièrement primé et est exposé en France comme à l’étranger.

C’est un lieu où l’histoire et la géographie restent incertaines, un lieu où les chiens courent librement dans les rues après les voitures, un lieu où les montagnes et les collines sont un écho incessant aux vagues de l’océan, un lieu à la croissance passée, tombé depuis au champ de bataille de la sainte guerre économique, un lieu où les grands ensembles sont détruits, remplacés par de petits chez soi, un lieu où hôpitaux et écoles deviennent des musées offerts au touriste de passage. Ce lieu n’a pas besoin de nom, tant il ressemble aux autres dans sa perte. Celle de ses habitants, d’une identité particulière, celle surtout du lien social. La disparition est en place, l’homme devient un être séparé et la terre un espace uniforme. Le passé est figé dans un décor pour que la transformation du reste du monde puisse aller toujours plus vite vers ce futur incertain.
Je suis dans ce lieu que je n’ai pas choisi. La photo est mon excuse pour ce voyage, l’argentique un medium de confrontation à l’altérité, un moyen de résistance à cette accélération mondialisée. Ce lieu est celui de ma résidence sur cette année, allant d’Aussillon à Lectoure, de Valparaiso à Condom. J’ai photographié ces quatre villes, symboliques de cette mémoire en sursis, où ceux qui ont construit les lieux, les ont habités, parfois pendant des générations, sont contraints au départ ; les motifs sont multiples, mais la raison presque toujours économique. Tourné vers un passé trop souvent perçu comme plus flamboyant que leur présent, j’interroge ceux qui restent sur une identité et un vivre ensemble toujours plus attaqués ».

Arno BRIGNON

www.arno-brignon.fr 


Parutions presse :


 

 

 

©Arno Brignon

©Arno Brignon

©Arno Brignon