Prix de la photo Camera Clara
 
/ LE PRIX / LE JURY / CANDIDATURE / LES LAUREATS / PRESSE / CONTACT / LA FONDATION GRESIGNY FR / EN /
8
 
 
 

MICHEL POIVERT

Michel Poivert, est Professeur à l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne, il y dirige l'Unité de formation et de recherche Histoire de l'art et Archéologie. Il a présidé la Société française de photographie (1996-2010), est membre de la rédaction de La Revue de l'Art et de la revue Études photographiques, il est par ailleurs administrateur de la Fondation d'entreprise Neulflize Vie pour la photographie contemporaine et membre du comité d'acquisition de la collection Neuflize. Il est vice-président du Conseil scientifique de l'Institut national d'histoire de l'art. Il est par ailleurs conseiller scientifique de la Fondation Gilles Caron (Genève)
Il a notamment publié Le pictorialisme en France (Höebecke/Bibliothèque nationale) en 1992, Robert Demachy (Nathan/coll. Photo-Poche) en 1997, La photographie contemporaine (Flammarion) en 2002 réédité et augmentée en 2010, L'image au service de la révolution (Le Point du Jour Éditeurs) en 2006. Il a co-dirigé avec André Gunthert L'Art de la photographie, des origines à nos jours (Citadelles et Mazenod) en 2007.

Il a organisé des expositions, « Le Salon de photographie, le pictorialisme en Europe et aux Etats-Unis », musée Rodin (1993), « Un monde non-objectif  en photographie », galerie Thessa Hérold à Paris (2003), « L'utopie photographique, 150 ans de la Société française de photographie », Maison Européenne de la photographie, Paris, 2004, « La Région humaine », Musée d'art contemporain de Lyon (2006), « L'Événement, les images comme acteur de l'histoire » (2007), au Jeu de Paume à Paris, il a té co-comissaire de « La Subversion des image, surréalisme, photographie, film » (2009-2010) au Centre Georges Pompidou. Il a été commissaire de l'exposition « Nadar, la norme et la caprice » au Château de Tours (Jeu de Paume Hors-les-murs). Il prépare une exposition consacrée au photoreporter Gilles Caron (1939-1970) au musée de l'Elysée à Lausanne.

"Le Prix de la Photo Camera Clara récompense une pratique spécifique de l'image photographique. En récompensant les photographes qui font un usage contemporain de la chambre photographique, le Prix nous rappelle que la création d'aujourd'hui s'inscrit dans une tradition multiséculaire de notre culture visuelle. La chambre ou camera est un dispositif de représentation qui s'institue dans les arts à partir du XVII siècle et permet  de projeter dans une espace clos l'image du monde grâce à la maîtrise du faisceau lumineux.  Ce qui distingue profondément l'emploi de la chambre de celui de l'appareil photographique est une économie de la vision du monde : avec l'appareil en main le photographe vise et capture son image, avec la chambre posée sur son pieds il cadre le monde et l'accueille en composant à partir de l'image projetée sur le dos de la machine. Si l'on voulait reprendre les deux grandes catégories de l'anthropologie, on pourrait dire que le photographe qui vise s'apparente au chasseur, alors que le photographe  qui compose est un cueilleur. Les photographes contemporains qui emploient la chambre appartiennent à une tradition - d'Eugène Atget à Brassaï, de Walker Evans à Jeff Wall - qui conjuguent le monde au présent composé".

 

 
mentions légales